En 2018, le groupe Reyl avait surpris le microcosme financier en cédant l’essentiel de sa participation dans sa filiale de gestion d’actifs, RAM, à l’italien Mediobanca. RAM gérait alors 5 milliards de francs d’actifs, soit environ 40% des 11,4 milliards de francs d’avoirs confiés à Reyl fin 2018. Pour développer à nouveau son asset management, le groupe bancaire genevois a annoncé jeudi le lancement d’une filiale spécialisée dans la finance d’impact, dirigée par l’ancienne responsable de la gestion d’actifs de Syz, Katia Coudray.