Le début de l’été semble soudainement couvert de nuages. La guerre commerciale qui déchire les Etats-Unis et la Chine et le spectre de la récession qui plane de nouveau sur l’économie mondiale inquiètent les banques centrales. Les regards sont d’ores et déjà braqués sur la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi pour redéfinir sa politique monétaire. La Réserve fédérale américaine (Fed) se réunira à son tour le 17 juin. Deux semaines plus tard, ce sera la rencontre entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping en marge du G20. Les deux hommes pourraient alors signer un cessez-le-feu. Ou confirmer que la guerre sera longue.

Lire aussi: Pour la BCE, 2019 débute dans des conditions difficiles