Finance

Pourquoi les banques européennes souffrent

A l’approche de la saison des résultats, les établissements du Vieux Continent continuent à évoluer dans un environnement plus contraignant que leurs grands concurrents américains

Depuis une semaine, Deutsche Bank a monopolisé l’attention dans le monde de la finance. Le groupe allemand a lancé un plan de restructuration drastique, qui prévoit la suppression de 18 000 postes dans le monde et un redimensionnement de son activité de banque d’affaires. Outre ce cas particulier, la saison des résultats semestriels qui s’annonce apportera un éclairage sur la situation difficile des autres grands groupes européens.

Lire également: Opération de la dernière chance pour Deutsche Bank