Les évolutions actuelles concernant le secret bancaire, l’impôt compensatoire et la transparence fiscale sont considérées par la majorité des 60 établissements suisses interrogés comme positives pour l’avenir de la place financière. Le renforcement des réglementations risque cependant d’affaiblir les résultats commerciaux opérationnels des banques. Le sondage se porte également sur la consolidation dans le Private Banking, la marche des affaires. la solidité du franc, l’octroi du crédit et l’état du marché financier international.

Le Baromètre des banques d’Ernst & Young est publié pour la première fois en 2011. Il repose sur un sondage réalisé auprès de 60 dirigeants de différentes banques dans toute la Suisse. Parmi les établissements interrogés, 20 sont des banques privées (33%), 15 des banques étrangères (25%), 13 des banques régionales (22%) et 12 des banques cantonales (20%). 82% des établissements proviennent de Suisse alémanique, 10% de Suisse romande et 8% du Tessin. L’enquête téléphonique a été réalisée en décembre 2010 par un institut de sondage indépendant (Valid Research, Bielefeld)