C’est une des femmes les plus en vue dans les milieux économiques en Suisse. Actuellement en poste à l’étranger, elle pourrait être la première femme à diriger un jour une des 20 plus grandes sociétés cotées en bourse. Barbara Frei, titulaire d’un doctorat en génie mécanique de l’EPFZ et d’un MBA de l’IMD, est depuis 2021 directrice générale Automatismes industriels au sein de Schneider Electric, multinationale française spécialiste en gestion de l’énergie et en automatisation. La Suissesse est responsable d’une grande partie des 135 000 collaborateurs du groupe. Engagée depuis le début de son parcours pour une meilleure gestion de l’énergie, elle participe au 53e Forum économique mondial pour faire avancer la transition énergétique. En expliquant «comment ça marche»…