Les chocolats belges deviennent un peu suisses. L’usine qui fabrique la matière première des friandises Côte d'Or est passée le premier janvier sous le contrôle de Barry Callebaut, premier fabricant mondial de chocolat, basé à Zurich. Celui-ci inclut désormais la nouvelle unité dans son réseau international d’usines. Le montant de la transaction n’a pas été révélé.

Cette prise de contrôle est l’aboutissement d’une transaction annoncée le 15 septembre dernier entre Barry Callebaut et l’américain Mondelez International. Ce géant, spécialisé dans la fabrication de biscuits (Tuc, Lu, Oreo), de chocolats (Toblerone, Mikado) ou encore de chewing-gums (Hollywood, Trident) a cédé son usine de Halle, à quelques kilomètres au sud de Bruxelles, où 300 collaborateurs mélangent la masse de chocolat employée notamment à la fabrication des petits chocolats Côte d'Or.

Cette dernière marque ne change toutefois pas de propriétaire. L’accord de cession inclut aussi un volet de sous-traitance. Il stipule que l’usine de Halle fournira 30’000 tonnes supplémentaires par an de chocolat liquide destiné à la production, notamment, de l’icône chocolatée belge. Le volume actuel des fournitures de Barry Callebaut à Mondelez est estimé à 150’000 tonnes de chocolat de base par an, selon des analystes cités par l’agence financière AWP en septembre dernier.

Stratégie saluée

Ces mêmes analystes jugent que la stratégie suivie par Barry Callebaut d’opérer en sous-traitance pour des marques reconnues peut se révéler un moyen d’assurer une croissance supérieure à la moyenne du marché. La multinationale zurichoise, détenue à plus de 50% par la famille Jacobs et qui réalise un chiffre d’affaires de 6,2 milliards de francs, a connu un tassement de sa rentabilité lors de son exercice 2015/2016. Le bénéfice net a reculé de 8,7% à 219 millions de francs.

Sa valeur boursière a connu un tassement ces quatre derniers mois. La valeur de l’action s’est tassée à 1228 francs à la fin décembre après avoir atteint un sommet à 1340 francs au début du mois d’août.