Baselworld, salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie, ouvre ses portes ce matin pour une semaine aux 80 000 visiteurs et 1300 journalistes attendus. Destiné avant tout aux professionnels, mais ouvert au public, Baselwolrd accueille cette année 2186 exposants en provenance de 44 pays.

L'édition 2004 est marquée par le retour à Bâle des pavillons nationaux qui avaient émigré l'an dernier à Zurich. Cet exil s'était soldé par un échec, notamment dû à la décision des autorités sanitaires helvétiques d'interdire à nombre d'exposants asiatiques d'occuper leurs stands en raison de l'épidémie de SRAS. La colère a fait place à la négociation. Grâce aux efforts déployés par les organisateurs – notamment la nouvelle directrice Sylvie Sengelin Ritter – peu enclins à voir ces exposants partir ailleurs ou organiser leurs propres manifestations, une solution a été trouvée. Ainsi, les 650 exposants des 27 pavillons nationaux intègrent un nouveau site d'exposition de 28 000 m2, jouxtant les halles existantes et dans lequel Baselworld a investi 40 millions de francs. Cette nouvelle halle porte les surfaces d'exposition de Baselworld à 110 000 m2 et donne plus d'envergure encore à la plus importante manifestation du genre au monde.