Horlogerie

Baselworld se meurt, vive Baselworld

L’édition 2019 du salon horloger s’ouvre dans un contexte étrange. Des adaptations et des améliorations ont été apportées mais une vraie révolution est attendue l’an prochain. Notre analyse

C’est un peu le jeu des sept différences. Même si, à coup sûr, il y en a bien davantage. Mercredi s’est ouverte la première journée de Baselworld 2019 et, pour les habitués, il est amusant d’observer quels sont les détails qui ont changé ou non par rapport aux éditions précédentes.

Le principal rendez-vous horloger du monde fête ses 102 ans dans un contexte tendu. L’été dernier, le principal exposant – Swatch Group et une majorité de ses 18 marques – a claqué la porte de l’événement. Suivi par différentes entreprises suisses et étrangères (Maurice Lacroix, Corum ou Raymond Weil, notamment).