Les annonces se multiplient autour de l’accès aux métaux nécessaires à la transition énergétique. Mardi, le zougois Glencore s’est engagé à fournir Britishvolt en cobalt, un ingrédient clé pour les batteries de cette entreprise anglaise. Lundi, l’agence Bloomberg a rapporté que des fabricants de voitures électriques veulent avoir plus d’influence sur certaines mines. En juillet, Tesla s’est accordé avec le minier BHP pour ses besoins en nickel et Nissan a indiqué qu’il allait construire une usine de batteries en Angleterre.