La Banque centrale européenne (BCE) a laissé jeudi son principal taux d’intérêt directeur inchangé à 1%, a annoncé un porte-parole de l’institution, une décision largement anticipée par les marchés. Depuis octobre, le principal taux, qui détermine les conditions du crédit en zone euro, est tombé de 4,25% au niveau historique de 1%.

La dernière baisse remontait à mai et la BCE avait fait comprendre qu’elle comptait faire une pause en juin. Le président de l’institution Jean-Claude Trichet tiendra une conférence de presse à partir de 14h30 au siège de Francfort. Le Français doit expliquer la décision du conseil des gouverneurs, et détailler le programme d’achat d’obligations sécurisées annoncé il y a un mois.

Jean-Claude Trichet s’exprimera également sur les nouvelles prévisions trimestrielles de la BCE. Ces dernières devraient être révisées en très forte baisse, notamment l’évolution du PIB 2009. Il y a trois mois, les experts de la BCE tablaient en moyenne sur une contraction de 2,7%. La nouvelle projection devrait s’aligner sur celle de la Commission européenne, qui prévoit -4%.