Pour 2009, la BCE s’est aussi montrée plus optimiste, avec une récession estimée à -4,1%, contre -4,6% jusque-là.

De plus, la BCE a légèrement relevé ses prévisions d’inflation, a indiqué jeudi son président Jean-Claude Trichet devant la presse à Francfort. Elle s’attend à une progression de 0,4% en 2009, au lieu de 0,3% prévu initialement, et de 1,2% en 2010 au lieu de 1%.