La Banque centrale européenne (BCE) va intervenir sur le marché de la dette des Etats de la zone euro face aux primes de risques élevées réclamées à certains pays, a annoncé jeudi son président, Mario Draghi.

La BCE va lancer un nouveau programme, baptisé «Outright monetary transactions» (OMT), en raison «des perturbations graves observées sur le marché des obligations publiques qui proviennent de craintes infondées de la part des investisseurs sur la réversibilité de l’euro», a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Francfort.

Par ailleurs, la BCE a rehaussé ses prévisions d’inflation pour la zone euro, qui s’est accélérée ces derniers mois à cause de la flambée des prix du pétrole, malgré la dégradation de la conjoncture.

L’institution monétaire de Francfort, dont l’objectif est de maintenir un taux d’inflation à un niveau proche mais inférieur à 2% à moyen terme, prévoit une hausse des prix de 2,5% en 2012 (contre 2,4% précédemment) et de 1,9% en 2013 (contre 1,6% auparavant).