Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
A Genève, novembre 2017.
© DENIS BALIBOUSE

résultats

La BCGE a accru son bénéfice de 3,3% en 2017

La Banque cantonale de Genève fait état d’une forte hausse du résultat opérationnel, notamment sur le volet international

La Banque cantonale de Genève (BCGE) a dégagé l'an dernier un bénéfice net en hausse de 3,3% comparé à 2016, à 81,6 millions de francs. Le résultat opérationnel a pour sa part bondi de 15,9%, pour atteindre le niveau record de 128,3 millions.

«Cette forte progression est soutenue par toutes les sources de revenus, en particulier par les activités internationales», explique mardi l'établissement des bords du Léman dans un communiqué.

Lire aussi: Deux oublis à l’origine de l’enquête de la bourse suisse contre la BCGE

Le bilan augmente

Les produits d'exploitation ont gagné 4,8%, à 366,1 millions de francs, soutenus à la fois par les métiers traditionnels que par les nouveaux métiers. Le bilan a augmenté pour la dixième année consécutive, de 6%, à près de 22,7 milliards.

26,4 milliards de francs d'actifs

Les actifs gérés et administrés par la BCGE ont progressé de 14,3%, à environ 26,4 milliards de francs. Les créances hypothécaires ont pour leur part suivi «une progression ciblée», à près de 11 milliards (+6% sur un an).

Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale un dividende de 2,90 francs, en augmentation de 5,5%. Pour la suite de l'exercice en cours, la BCGE table sur une rentabilité proche de celle de 2017. Elle entend «accélérer son expansion commerciale dans une conjoncture en reprise».

Egalement à propos de la banque: La BCGE, figure d’exemple face à la mixité

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)