Un exercice 2014 record

La Banque Cantonale de Genève (BCGE) affiche pour 2014 des produits d’exploitation en hausse de 7,6% à 360 millions de francs, un bénéfice économique de 115 millions et un bénéfice net record de 76,2 millions (+4,4%). La progression, qualifiée de «remarquable», des revenus est portée par la diversification des métiers. Ainsi en 2014, la part internationale du chiffre d’affaires réalisée en euros et en dollars se situe à 31%. «Ce choix stratégique, note Blaise Goetschin, président de la direction générale, nous permet d’échapper à l’obsolescence du modèle de banque territoriale.» Cela dit, la BCGE reste ancrée sur son sol avec une augmentation «prudente» de 2,2% des crédits hypothécaires et de 5,5% des autres crédits. Les actifs gérés ou administrés de la banque atteignent 19,8 milliards (+2,6%) et les fonds propres dépassent désormais 1,23 milliard (+6,2%). Depuis 2000, la BCGE a renforcé de 551 millions de francs ses fonds propres. Le dividende proposé est augmenté de 11%, à 5% du nominal. Le bénéfice 2015, dit la BCGE, devrait être comparable à celui de 2014. Interrogé sur la cyberattaque dont elle a été victime en janvier, la BCGE a ajouté n’avoir subi aucun dommage financier ni de départ de clients.