La Cour de cassation du Tribunal cantonal vaudois a reconnu Gilbert Duchoud, 61 ans, coupable d’abus de confiance et de faux dans les titres et a doublé la peine de 90 jours-amende infligée en première instance.

L’ancien PDG est épinglé pour une affaire annexe de remise de bonus, de main à main. Comme en 2008, il est en revanche acquitté du volet principal de l’affaire, les comptes manipulés.

L’ancien président du conseil d’administration Jacques Treyvaud, 72 ans, est condamné pour sa part à 30 jours-amende avec sursis, comme en première instance. La Cour a confirmé l’acquittement des quatre autres co-accusés, deux ex-dirigeants et deux anciens réviseurs.