Finance

Beat Wittmann crée sa propre société de gestion

L’ancien responsable de la division Produits de Julius Bär crée Dynapartners pour profiter des changements fondamentaux dans l’asset management.

Personnalité de l’asset management, qui fut CEO de la division Produits d’investissements de Clariden Leu et jusqu’en novembre dernier de Julius Bär, Beat Wittmann a décidé de créer une start-up dans le métier où il excelle, l’asset management. Il crée Dynapartners, une société de gestion indépendante et internationale basée à Zollikon. L’entreprise offrira ses services à Genève, Zurich et Londres. Elle s’adressera aux institutionnels et aux clients privés au profil institutionnel, ainsi qu’il le confirme au Temps.

Aux côtés de Beat Wittmann, CEO, les autres fondateurs de Dynapartners sont des financiers munis d’une longue expérience. Daniel Kornmann, directeur opérationnel (COO) a 24 ans d’expérience, Martin Hüppi, gérant de portefeuille, 21 ans. Si ces derniers ont travaillé précédemment pour Julius Bär, l’origine des fondateurs est très diverse: Giovanni Miccoli, conseiller, était responsable du trading et de la gestion pour Goldman Sachs. Anat Bar-Gera est une avocate qui a accompagné plusieurs start-ups et s’est spécialisée dans les fusions pour UBS. Gerhard Niggli est partenaire chez Pestalozzi Lachenal & Patry. Ces deux derniers sont au conseil d’administration.

«Le moment ne peut être plus favorable pour profiter des mutations qui s’annoncent dans l’asset management, un secteur promis à une croissance structurelle qui se situe au point bas de son cycle», déclare Beat Wittmann.

Dynapartners entend croître de façon organique et par acquisitions. L’objectif est de gérer 5 à 7 milliards de francs avec 25 employés dans cinq ans. Dès ses premiers pas, la société sera organisée de façon à permettre une sortie soit par revente à un autre groupe, soit par introduction en bourse (IPO).

Dynapartners offrira ses services dans le conseil et le service institutionnel, ainsi que des solutions d’investissement, et participera au développement et à la restructuration de l’industrie de l’asset management.

Beat Wittmann et son équipe, qui débutent officiellement le 1er juillet, chercheront à obtenir une licence ces 6 à 9 prochains mois pour créer et distribuer des produits financiers.

Publicité