La banque Mirabaud a publié des avoirs gérés et administrés en recul de 5,7% au premier semestre, à 32,7 milliards de francs (-2 milliards par rapport à fin 2019). L’effet négatif des devises et des marchés n’a pas été complètement compensé par des afflux nets de fonds positifs, non dévoilés précisément, mais supérieurs à 500 millions selon la banque privée genevoise.