Le groupe électrique FMB Energie SA a réalisé un bénéfice de 251,7 millions de francs l'an dernier. La prestation globale consolidée s'élève à 2,9 milliards de francs. Ces résultats restent comparables à ceux de l'exercice précédent, malgré les baisses de prix concédées à tous les clients FMB pour un total de quelque 50 millions de francs, relève l'entreprise. Dans la zone d'approvisionnement, qui couvre les cantons de Berne, du Jura, de Bâle-Campagne, de Neuchâtel et de Soleure et inclut un million de personnes, la demande a augmenté de 3,5%. Les ventes d'électricité représentent 42 679 gigawattheures (GWh).

La prestation globale consolidée du groupe est en légère baisse (-0,4%) par rapport à l'exercice précédent. Le résultat d'exploitation avant amortissements (EBITDA) a reculé de 3,4 millions (-0,9%), pour totaliser 366,6 millions de francs.

Le groupe a vendu 6 962 GWh d'électricité, soit une hausse de 254 GWh due la conclusion de nouveaux contrats avec des partenaires distributeurs et à consommation accrue des clients directs. Les activités de négoce en Europe ont atteint 31 199 GWh (– 2,7 %) et bénéficié de meilleurs prix qu'en 2003; les recettes moyennes des ventes en Italie et en Allemagne ont ainsi augmenté malgré un recul en volume à 3 672 GWh (– 17,2 %).

La production d'électricité a baissé à 9 413 GWh (– 3,1 %) par rapport 2003, du fait notamment de travaux de révision plus longs que prévu dans les installations des sociétés partenaires Kraftwerke Oberhasli AG (KWO) et Centrale Nucléaire de Leibstadt SA.

Le Conseil d'administration proposera le 26 mai 2005 à l'Assemblée générale de verser un dividende de 18 francs par action (15 en 2003). Le capital-actions de FMB est détenu en grande partie par le Canton de Berne (52,91%) et par E.ON Energie AG (20%). L'entreprise emploie près de 2000 personnes en Suisse alémanique et en Suisse romande.