résultats

Le bénéfice d'UBS a chuté en 2017

La banque a vu son bénéfice baisser de 63% l’année passée, évoquant un effet de la réforme fiscale américaine

UBS a vu son bénéfice net chuter de 63% en 2017, à 1,16 milliard de francs, plombé par une perte au quatrième trimestre, a annoncé le groupe lundi. Il a subi une forte perte liée aux baisses d’impôts aux Etats-Unis. Au final, UBS a engrangé un bénéfice net de 1,16 milliard de francs, loin des 3,2 milliards affichés en 2016.

L’effet de la réforme fiscale américaine

Au 4e trimestre, la perte nette s’est chiffrée à 2,22 milliards de francs, contre un résultat net positif de 636 millions un an auparavant, écrit UBS lundi. Le plongeon dans le rouge reflète une dépréciation de 2,86 milliards passée sur les actifs différés d’impôts aux Etats-Unis, en raison des réductions fiscales décidées par le président Donald Trump.

Sans cette dépréciation, le résultat net se serait hissé à 641 millions de francs d’octobre à décembre 2017. Le bénéfice net annuel aurait bondi de 26% en rythme annuel.

Lire une opinion du président et du directeur d’UBS, 20 ans après la fusion avec la SBS: L’objectif est de conduire UBS sur des voies plus tranquilles, plus durables

Publicité