Logitech a vu son bénéfice net chuter de 53,7 % sur l’année fiscale 2008, par rapport à 2007, à 107 millions de dollars. Le chiffre d’affaires du fabricant vaudois d’accessoires informatiques a quant à lui reculé de 8,3 %, à 2,2 milliards de dollars.

Le bénéfice opérationnel a pour sa part fondu de 61,7 %, à 110 millions de dollars, au cours de l’exercice clos à fin mars, a indiqué jeudi la société vaudoise dans un communiqué.

Sur le quatrième trimestre, le groupe vaudois a essuyé une perte nette de 35 millions de dollars, contre un bénéfice de 60,3 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires a de son côté reculé de 32 %, à 408 millions de dollars.

Ce recul des ventes s’explique notamment par la crise économique et le dollar fort, a fait valoir le patron du fabricant de souris, claviers et webcams, Gerald P. Quindlen, cité dans le communiqué.

Et la situation ne devrait pas s’améliorer en 2009. Pour le trimestre en cours, Logitech prévoit une perte opérative entre 40 et 50 millions de dollars. Le chiffre d’affaires devrait quant à lui atteindre 300 à 320 millions de dollars, contre 509 millions au premier trimestre 2008.

Logitech avait annoncé en janvier la suppression de 550 à 600 postes parmi ses 3500 salariés directs.