Luxe

Le bénéfice net de Richemont a augmenté de 128%

Le numéro deux mondial du luxe, a vu son bénéfice net plus que doubler à 2,7 milliards d'euros grâce à un gain comptable sur ses parts dans le portail de ventes en ligne Yoox Net-A-Porter

Le gestionnaire de marques de luxe Richemont a connu une forte croissance lors de son exercice 2018/19, clos fin mars, une progression portée notamment par les acquisitions des plateformes de vente en ligne Yoox Net-a-porter et Watchfinder. Le groupe genevois a crû également de manière organique. Les résultats se sont envolés, mais manquent toutefois les prévisions des analystes.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 13,99 milliards d'euros, ce qui représente une hausse de 27% sur un an, indique Richemont vendredi. Sans tenir compte des acquisitions Yoox Net-a-porter et Watchfinder, la croissance atteint 8,0%, au-delà du consensus AWP qui s'attendait à 7%. Les ventes sont légèrement meilleures que prévu.

Lire également: Richemont poursuit 
sa mue numérique

Progression des ventes

La progression des ventes est constatée dans toutes les régions, avec une hausse de plus de 10% en Asie/Pacifique et sur le continent américain, explique le communiqué.

L'excédent d'exploitation (Ebit) a grappillé 5% à 1,94 milliard d'euros, tandis que le bénéfice net a gonflé de 128% à 2,79 milliards. Le bénéfice par action s'est fixé à 2,00 francs. Ces résultats sont clairement inférieurs aux attentes. Aucune prévision chiffrée n'est fournie pour l'exercice en cours.

Lire aussi: «Nous n’avons jamais vendu autant de stylos plume»

Publicité