télécoms

Le bénéfice trimestriel de Sunrise a presque doublé

Le deuxième groupe de télécoms du pays réussit à baisser ses coûts, mais le chiffre d’affaires se rétrécit aussi

L’opérateur zurichois Sunrise a presque doublé son bénéfice net au 1er trimestre 2017 à 13 millions de francs, contre 7 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires continue de reculer, mais la baisse est moins marquée qu’aux trimestres précédents.

Le résultat a été influencé positivement par des charges de dépréciation et d’amortissement plus faibles. Grâce à la baisse des dépenses, la rentabilité a été améliorée malgré le repli du chiffre d’affaires, a indiqué jeudi le numéro deux des télécoms en Suisse.

Lire aussi: Désormais bénéficiaire, Sunrise devient agressif envers Swisscom

Une simplification

Le résultat brut d’exploitation (EBITDA) ajusté s’est inscrit en hausse de 2,1% à 143 millions de francs pour une marge afférente améliorée de 2,4 points de pourcentage à 35,7%. Simplifier et numériser les opérations ont permis de réduire à nouveau les coûts, précise l’opérateur.

Le chiffre d’affaires au 1er trimestre s’est élevé à 431 millions de francs, soit 3,3% de moins qu’à la même période de 2016. La réduction des frais de terminaison mobile (MCT) au 1er janvier 2017 a pesé sur le chiffre d’affaires à hauteur de 10 millions. Ajusté des MCT, le chiffre d’affaires recule de 1%, contre 2,3% au 4e trimestre 2016.

Nos conseils: Téléphonie mobile et fixe, accès à Internet, télévision: voici comment réduire sa facture

Concurrence «féroce»

La croissance de la clientèle a été contrebalancée par un revenu moyen par utilisateur inférieur, note l’opérateur. Sunrise se réjouit que, malgré une concurrence féroce, la dynamique de souscription s’est poursuivie, «portée par l’approche multimarques, l’amélioration de la qualité du réseau, la variété des canaux de distribution et l’offre étendue de produits au rapport prix/performance avantageux».

A ce sujet: Sunrise réplique à la nouvelle offre d’abonnement de Swisscom

Dans le secteur mobile, le nombre d’abonnés postpaid a progressé de 6,5% en glissement annuel pour atteindre 1,51 million de clients. A l’inverse, le nombre de clients prepaid a décliné de 9,2% à près de 0,9 million.

Sur le réseau fixe, Sunrise a dégagé une croissance de 6,5% à 423 000 abonnés. Au niveau d'Internet, la progression est 10,7% à 386 000 abonnés. Dans le secteur TV, la progression est de 25,2% à 176 000 abonnés.

Prévisions maintenues

Pour l’ensemble de l’année 2017, Sunrise maintient ses prévisions. Le chiffre d’affaires devrait s’établir entre 1,82 milliard et 1,86 milliard de francs. Il s’était élevé à 1,9 milliard l’an dernier.

Le résultat d’exploitation brut (EBITDA) ajusté devrait en 2017 se situer entre 595 et 610 millions de francs. Il s’était monté à 611 millions en valeur ajustée en 2016.

Les dépenses d’investissement devraient se situer durant l’exercice entre 225 et 265 millions de francs. Si les prévisions sont atteintes, le conseil d’administration proposera un dividende entre 3,45 et 3,55 francs par action.

Sunrise se négociait en hausse jeudi matin à la bourse suisse. Vers 9h30, le titre prenait 0,72% à 77,05 francs, avec un indice élargi SPI quasi à l’équilibre (–0,01%).

Publicité