La banque américaine JPMorgan Chase a publié mercredi des résultats meilleurs que prévu, tirés par ses activités de banque d’investissement. Ses bénéfices sur les trois premiers mois de l’année ont atteint 3,3 milliards de dollars, soit 54% de plus que ceux enregistrés un an plus tôt à pareille époque. Le produit net bancaire ressort à 27,7 milliards de dollars contre 26,9 milliards sur la même période en 2009.

Selon Jamie Dimon, directeur général de JPMorgan, ces résultats reflètent «un autre bon trimestre pour la banque d’investis sement» mais ils ont été touchés par «de fortes pertes dans les portefeuilles de crédit aux particuliers». Ces dernières ont conduit la banque à inscrire dans ses comptes 7 milliards de dollars de provisions, afin de financer ces risques.

Confiante dans l’avenir, JPMorgan prévoit d’embaucher 9’000 personnes aux Etats-Unis.