Au Forum de Davos, le changement climatique influence aussi le climat des affaires. BlackRock a profité de cette 50e édition, placée sous le signe des questions environnementales, pour annoncer une nouvelle étape dans la création d’un fonds d’investissement vert en partenariat avec la France et l’Allemagne. Avec un premier objectif de 500 millions de dollars de capitaux (485,6 millions de francs), le Climate Finance Partnership (CFP) doit permettre de favoriser l’investissement dans les «infrastructures climatiques» des pays en développement, selon le communiqué publié mercredi.

Ce projet, réunissant le plus grand gestionnaire d’actifs du monde, les gouvernements français et allemand ainsi que deux fondations, est né lors du One Planet Summit en 2018 à Paris. Les partenaires ont donc précisé le fonctionnement et le calendrier de la mise en place de ce fonds qui avance pas à pas. Paris au travers de l’Agence française de développement (AFD) et Berlin apporteront chacun 30 millions de dollars de capital et les fondations Hewlett et Grantham participeront respectivement à hauteur de 10 et 7,5 millions.