Après avoir été retenu pour fournir les autotests nécessaires à la campagne de dépistage mis en place par la Confédération, Roche a signé un contrat pour livrer à la Suisse un traitement contre le covid. Il s’agit d’une combinaison d’anticorps monoclonaux, le casirivimab et l’imdevimab, développée par l’entreprise américaine Regeneron en partenariat avec le laboratoire bâlois. L’annonce, rendue publique par l’Office fédéral de la santé publique mardi matin, fait état d’une commande de 3000 doses, mais le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.