A deux mois de la votation sur la révision de la loi sur le CO2, quatre associations faîtières du secteur de la construction appellent à l'instauration de conditions-cadres adaptées à la mise en place d’une économie circulaire dans le secteur. La Société suisse des entrepreneurs, l’association Recyclage matériaux construction Suisse, l’Association suisse de l’industrie du ciment et l’Association suisse de l’industrie des graviers et du béton ont organisé mardi une conférence de presse pour exposer leurs propositions pour faire face aux défis posés par les objectifs climatiques de la Confédération.

Cet appel intervient alors qu’une sous-commission de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national travaille sur cette thématique depuis l’automne 2020. Elle doit rendre public le résultat de son travail au mois de mai. Mais les faîtières du secteur craignent qu’il ne se traduise par des réglementations jugées contre-productives.