Les engagements sont pris. Avec le plan d’investissements présenté le 31 mars dernier par Joe Biden, l’Amérique va investir massivement dans les infrastructures. Vu d’Europe, il est tentant de faire le lien avec le New Deal. Cette série de programmes entrepris par Franklin Delano Roosevelt entre 1933 et 1939 est généralement présentée de façon très élogieuse eu égard à ses effets réels. Comme le prédisait à juste titre Alfred Sauvy dans De la rumeur à l’histoire, le New Deal est un épisode curieux de l’histoire contemporaine «où la légende, fille de la rumeur et de la bonne pensée, a joué le rôle le plus important et continuera à se cristalliser».

Soulignons d’abord que la démarche de Biden est bien moins révolutionnaire que celle de Roosevelt. Ce dernier gouvernait à une époque où les dépenses publiques étaient bien moins significatives.