Horlogerie

Bilan «positif» pour la 28e édition du SIHH

Le Salon international de la haute horlogerie a fermé ses portes vendredi sans battre de record de fréquentation. L’édition 2018 aura été marquée par un bond dans la connectivité

«Pari tenu et exercice réussi», affirme Fabienne Lupo. Dans un communiqué envoyé vendredi, la présidente du Salon international de la haute horlogerie (SIHH) s’est dite satisfaite de la mue opérée pour sa 28e édition. Entre lundi et vendredi cette semaine, quelque 20 000 visiteurs ont fait le déplacement à Genève, soit 20% de plus que l’année dernière.

Lire aussi: Six curiosités à voir au SIHH

Le vendredi, journée de l’ouverture au public, 2500 personnes se sont offert un ticket d’entrée, soit à peu près autant que l’an dernier. Les 35 marques (30 en 2017) présentaient leurs nouveautés sur une surface d’environ 55 000 mètres carrés. Nouveauté cette année: l’auditorium de 100 places dans lequel se sont déroulées pas moins de 29 conférences.

«Nous avons amorcé une évolution pour offrir aux maisons exposantes non seulement la meilleure plateforme propice aux affaires, mais désormais aussi la meilleure des vitrines en termes de communication et de visibilité, le tout connecté au monde d’aujourd’hui», a déclaré Fabienne Lupo.

Publicité