Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Tout comme la révolution internet a permis l’émergence de nouveaux acteurs dominants, la blockchain est en train d’amorcer une transformation d’ampleur similaire, et on commence à deviner quels acteurs pourraient tenir le premier rôle.
© VALENTIN FLAURAUD / Keystone

Cryptovalley

Binance: licornes 2.0 et les nouveaux GAFA

Devenue en à peine douze mois un acteur incontournable du secteur blockchain, la start-up chinoise pourrait bien faire partie des prochains géants d'internet

Créé en juillet 2017, Binance est passé en douze mois d’une petite start-up chinoise à un acteur incontournable dans le secteur blockchain. Après 165 jours d’activité, la société – qui était déjà dans le top 10 un mois après sa mise en ligne – devenait le plus grand échange de cryptomonnaies du monde, générant un volume quotidien de plus de 10 milliards de dollars. Le Binance Coin (BNB), généré lors du lancement du projet au moyen d’une ICO (Initial Coin Offering) de 15 millions de dollars, constitue un des moteurs du système. Il permet aux utilisateurs de bénéficier d’une série d’avantages, dont la réduction des frais de transaction, générant au passage un profit de 16 500% pour les détenteurs qui ont eu la chance d’en faire l’acquisition l’été passé.

Ecosystème autour de la blockchain

L’entreprise est en train de franchir un nouveau pas en se constituant comme écosystème, avec la création de Binance Labs (un accélérateur de projets blockchain), Binance Info (un site d’information de prix), Binance Chain (une technologie blockchain propriétaire), Binance Uganda (une bourse d’échange visant les transferts entre les cryptomonnaies et les monnaies traditionnelles) et d’une fondation caritative qui vient de lever des fonds pour les victimes des inondations au Japon. Mais c’est un chiffre communiqué récemment qui a le plus étonné. Alors que les «licornes» du monde start-up traditionnel mettent plusieurs années à atteindre une valorisation dépassant le milliard, Binance a réalisé lors de sa première année d’opérations l’équivalent d’un milliard… de bénéfice.

La professionnalisation du monde crypto

Derrière ce succès se trouve un homme fort, Changpeng Zhao, qui a commencé sa carrière dans le trading à haute fréquence avant de rejoindre le monde crypto en 2012. Si l’on peut considérer qu’il a eu de la chance d’être au bon endroit au bon moment, il a aussi réussi à se démarquer par sa capacité à professionnaliser une industrie peuplée d’amateurs et d’escrocs, mettant par exemple en place un centre d’appel couvrant 12 langues et atteignable 24h/24, permettant aux utilisateurs de l’échange de recouvrer le contrôle de leurs assets en cas de perte d’accès au service.

Tout comme la révolution internet a permis l’émergence de nouveaux acteurs dominants – et provoqué la disparition de nombreuses sociétés établies –, la blockchain est en train d’amorcer une transformation d’ampleur similaire, et on commence à deviner quels acteurs pourraient tenir le premier rôle. A ce titre, Binance et EOS (qui vient de terminer une levée de fonds de 4 milliards) sont en pole position pour devenir les prochains GAFA.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)