Fusionneur en chef

Une baie vitrée qui s’ouvre sur les voies ferrées de la gare d’Austerlitz. De son bureau, François Pérol, 51 ans, voit le ciel parisien se hérisser de nouvelles tours. Image symbole: diplômé de l’ENA en 1990, cet inspecteur des Finances passé par la direction du Trésor, puis par la Banque Rothschild, a propulsé le groupe BPCE dans une nouvelle ère. Pari gagné sur le plan du rapprochement industriel, mais haute voltige politico-administrative pour ce fils de pneumologue du Creusot, figure du quinquennat Sarkozy. Car à travers lui, la relation ambiguë, en France, entre l’Etat et le secteur privé trouve de nouveau une éloquente illustration.