«De la même manière que la sécurité après les attentats du 11 septembre 2001, la santé devient une priorité absolue», affirme Sergio Colella, président pour l’Europe de la Société internationale de télécommunication aéronautique (SITA) basée à Genève. Présente dans plus de 1000 aéroports et 200 pays, la SITA publiait mercredi son rapport annuel sur les technologies de l’information dans le transport aérien.