Moderna est dans la tourmente suite à des ventes d’actions de l’entreprise de la part d’une partie de sa direction, qui se serait ainsi enrichie sur le dos du contribuable américain.