Le bitcoin renaissait à peine de ses cendres et le voilà qui s’écroule de nouveau. Depuis mardi soir, la monnaie s’est encore effondrée de 20%, perdant l’essentiel du rebond entamé en mai dernier. L’une des plateformes les plus utilisées pour échanger la monnaie virtuelle en Asie, Bitfinex, a été hackée, entraînant un vol se montant à l’équivalent de 65 millions de dollars. Ce vol de bitcoin, concernant essentiellement des clients chinois, rappelle la faillite de MtGox, la plateforme japonaise dont les failles avaient pu être exploitées, jetant un immense discrédit sur la monnaie virtuelle. Il s’agissait alors de 850 000 bitcoins dérobés à un cours de 500 dollars. Troisième plateforme par volume, Bitfinex a depuis bloqué les échanges et les retraits des portefeuilles de clients en attendant d’en savoir plus.

Vol de près de 120 000 bitcoins

La plateforme a officiellement annoncé la brèche de sécurité, sans donner davantage de détail, sur la façon dont se sont pris les voleurs et sur les montants dérobés. Selon un employé, cité par le site Reddit, il s’agirait de 119 756 bitcoins.

Depuis, le bitcoin a rebondi à 544 dollars, selon le site de recherche CoinDesk. Cette brèche de sécurité a de quoi faire douter les investisseurs, car, même s’ils peuvent garder leurs bitcoins dans un portefeuille hors ligne à l’abri des hackers, ils doivent néanmoins régulièrement passer par des plateformes d’échanges s’ils veulent les utiliser.

L’effet du «halvening»

Ces dernières semaines, la monnaie virtuelle avait regagné le niveau de 768 dollars encouragé par la popularité de la blockchain, la technologie sur laquelle repose le bitcoin et sur laquelle les grandes banques travaillent. La cryptomonnaie avait également bénéficié des craintes liées au Brexit et d’une échéance en juillet, le «halvening», diminuant le nombre de nouveaux bitcoins injectés par deux et renchérissant, du coup, le cours. Cette «division», qui s’est produite le 9 juillet dernier, fait partie du protocole du créateur de la monnaie, l’idée étant d’empêcher l’inflation provoquée par l’impression illimitée de billets. Au total, 21 millions de bitcoins doivent être mis en circulation. Les «mineurs», qui résolvent des codes et ainsi créent de la monnaie, reçoivent désormais 12,5 bitcoins pour chaque cas résolu. La division se produit chaque fois que 210 000 nouveaux bitcoins sont émis.

Lire aussi: Le bitcoin retrouve des sommets

Le bitcoin est connu pour sa volatilité parfois extrême. La monnaie virtuelle avait atteint des sommets début 2014, jusqu’à 1100 dollars, avant de s’effondrer jusqu’à 230 dollars, il y a une année. Pour beaucoup d’experts, cette nouvelle chute pourrait signaler la fin d’un cycle de hausse de la monnaie virtuelle.