CryptoValley

Blockchain – au-delà des cryptomonnaies

La blockchain ne concerne pas que les cryptomonnaies. A l’avenir, elle permettra de créer une connexion entre les personnes, d’une part, et des objets ou des droits, d’autre part. Elle annonce une transformation en profondeur des rapports commerciaux

La performance spectaculaire des cryptomonnaies au cours des derniers mois pourrait tendre à nous faire oublier ce qu’est la blockchain en son essence: un système de transfert de valeur de pair à pair et, par-là, une révolution de notre système comptable, rendant superflu le fait de tenir deux registres à jour pour une même transaction entre deux parties.

En soi, la possibilité d’effectuer un transfert de valeur d’une personne à une autre n’a rien d’innovant; les institutions financières, agissant comme intermédiaires, mettent à notre disposition un système solide et éprouvé pour cela. Au regard du prix actuel d’une transaction bitcoin, les frais facturés pour un paiement par carte de crédit paraissent même raisonnables. Le changement apporté par la blockchain, c’est qu’elle redonne aux consommateurs le contrôle intégral de leurs transactions: par la signature d’une transaction sur la chaîne au moyen de votre clé cryptographique, vous prenez une valeur qui est dans votre sphère de contrôle et la déposez dans celle d’un tiers. Vous disposez ainsi d’un accès aussi direct à vos biens que vos ancêtres lorsqu’ils cachaient des billets dans leur matelas ou enterraient un trésor au fond jardin, mais sans les inconvénients pratiques. Et ce principe n’est pas limité aux monnaies; n’importe quel objet de valeur – un bien immobilier, une œuvre d’art, une action – peut être représenté par un token et échangé de pair à pair.

A chacun son identité numérique et sa clé cryptographique

A l’avenir, chacun disposera d’une clé cryptographique connectée à un élément biométrique, mise à disposition par l’Etat directement ou en collaboration avec des partenaires privés (en Suisse, la ville de Zoug est la première à fournir ce service). Cette identité numérique unique et infalsifiable permettra de créer une connexion entre les personnes d’une part, et des objets ou des droits, d’autre part. Elle sera la preuve que vous êtes le signataire d’un contrat, l’auteur d’une œuvre, le propriétaire d’un bien, le fournisseur ou le bénéficiaire d’un service. Lors de l’achat d’un billet de train, vous n’aurez ainsi plus besoin de préciser si vous êtes titulaire d’une carte de réduction – le système vérifiera automatiquement l’existence et la validité d’un tel contrat sur la blockchain afin de vous donner le tarif auquel vous avez droit. Lors d’un contrôle aussi, la seule preuve de votre identité permettra de vérifier qu’un titre de transport valable vous a été attribué.

Mais le potentiel transformateur de la blockchain ne s’arrête pas là: c’est en sa capacité à agir comme une couche reliant différents systèmes propriétaires entre eux que réside son caractère véritablement révolutionnaire. Une réduction sur le prix du transport offerte aux personnes se rendant à un concert (qui sont donc au bénéfice d’un contrat d’accès à la salle de concert X valable pour le jour Y) pourra ainsi être automatiquement prise en compte dans la facturation du billet. De même, dès le moment où vous vous connectez au système, vos frais de déplacement seront détectés et triés de manière algorithmique afin d’être comptés comme déduction dans votre déclaration d’impôts, sans que vous deviez vous en occuper. Et si votre téléphone tombe en panne alors que vous êtes en vacances, le simple fait de prouver que vous êtes qui vous êtes sera suffisant pour faire la démonstration que vous bénéficiez d’une garantie légale en Suisse.

La blockchain va transformer notre société en profondeur

La blockchain se profile comme le catalyseur d’une grande vague d’automatisation et de simplification des processus. Le travail consistant à reporter une information d’un format à un autre deviendra superflu, transformant par là notre société en profondeur. Tout comme les entreprises ont dû faire face au numérique, elles doivent comprendre l’impact de l’économie décentralisée sur leur modèle d’affaires afin de s’adapter. Celles qui survivront à cette transition pourront réaliser d’importantes réductions de coûts et développer de nouvelles sources de revenus, en offrant aux consommateurs des produits plus transparents, plus simples et de meilleure qualité.

De la blockchain aux monnaies virtuelles

Publicité