La banque BNP Paribas (Suisse) a réalisé en 2011 un bénéfice net avant impôts de 414 millions de francs, en hausse de 14% sur un an. Les revenus ont en revanche baissé de 12% pour s’inscrire à 1 milliard de francs, a indiqué lundi l’établissement basé à Genève.

Le résultat d’exploitation a progressé de 16% par rapport à 2010 pour s’établir à 428 millions de francs, grâce à une diminution des frais de gestion (-3%) et des plus-values sur des cessions d’immeubles.

A fin décembre, les actifs sous gestion se montaient à 37,4 milliards de francs, en baisse de 9%. Les fonds propres atteignaient 4 milliards de francs, contre 3,6 milliards un an plus tôt.

Faisant partie des principales banques étrangères en Suisse, BNP Paribas (Suisse) est spécialisée dans la gestion de fortune pour clients privés, le financement des matières premières et l’émission d’obligations en francs. L’établissement employait à fin décembre un peu plus de 1800 personnes à Genève, Zurich, Bâle et Lugano.