La Banque nationale suisse (BNS) aurait pu être bien plus généreuse ces dernières années. C’est le point de vue des économistes qui ont fondé en début d’année l’Observatoire de la BNS et qui publient aujourd’hui un rapport sur la distribution de ses bénéfices.

Depuis 2007, l’institution a donné aux cantons et à la Confédération 30,7 milliards de francs. Elle aurait pu leur céder quatre fois plus (121 milliards), selon les calculs de Charles Wyplosz, Yvan Lengwiler et Stefan Gerlach, les trois instigateurs de cet observatoire indépendant qui veut stimuler le débat public autour de la banque centrale.