La Banque nationale suisse (BNS) a dégagé un bénéfice consolidé de 6,46 milliards de francs au premier semestre 2012, grâce notamment à la plus-value réalisée sur les positions en monnaies étrangères. Après six mois en 2011, elle avait essuyé une perte de 10,8 milliards.

L’institut d’émission a ainsi réalisé un bénéfice de 5,09 milliards de francs sur ses positions en monnaies étrangères, a-t-il indiqué mardi. Celles-ci ont en particulier profité de la valorisation du dollar, le cours de l’euro ne bougeant pas en raison du cours plancher de 1,20 franc fixé en septembre dernier par la BNS.

Sur le stock d’or, la banque centrale a dégagé une plus-value de 1,26 milliard de francs. À fin juin, le prix du kilogramme de métal jaune se montait à 48 687 francs.

Au terme du premier semestre 2011, la BNS avait essuyé une moins-value de 9,85 milliards de francs sur ses positions en monnaies étrangères et une moins-value de 1,55 milliard sur le stock d’or. Le bénéfice consolidé du premier semestre 2012 a encore profité d’un gain de 45,8 millions de francs sur les positions en francs, après une perte de 122,9 millions un an plus tôt.