La Banque nationale suisse (BNS) est à l’image de sa façade de la Börsenstrasse à Zurich: imposante, hermétique et parfois symbolique d’une autre époque. Or cette forteresse, qui «peine encore à sortir de la culture du secret, dominante dans les banques centrales jusqu’aux années 1970», selon le professeur Philippe Bacchetta, est devenue l’une des institutions suisses les plus importantes.