La BNS croit aux médias… américains. L’institut d’émission, qui vient d’essuyer une perte de 38,2 milliards de francs au premier trimestre, détient davantage d’actions Facebook (7,58 millions) que Mark Zuckerberg lui-même (4,2 millions), si l’on en croit les indications du gendarme de la bourse américaine (SEC) à fin mars, indiquées dans une note de la Banque Mirabaud. Les médias occupent deux des cinq premières positions du portefeuille de la banque, Facebook pour 1,56 milliard de dollars et Alphabet 2,5 milliards de dollars.