Il y a un bémol. Certes, la Banque nationale suisse (BNS) a signé une nouvelle convention avec le Département fédéral des finances, annoncée vendredi 29 janvier, sur la répartition de ses bénéfices de la BNS. Cette dernière prévoit que, sur la période 2020 à 2025, l’institution puisse verser jusqu’à 6 milliards de francs de ses bénéfices aux cantons et à la Confédération. Mais Thomas Jordan, le président de la BNS, invité mardi 2 février du Forum Horizon 2021, a insisté sur un point essentiel: cette distribution dépend de la situation financière de l’institution.