La reprise d’actifs illiquides d’UBS n’a pas influé la contre-performance, précise la BNS mercredi dans un communiqué. Par ailleurs, la vente de 250 tonnes d’or, lancée en juin 2007, est arrivée à son terme: les stocks actuels s’élèvent à 1040 tonnes.

La volatilité du prix de l’or a en partie pesé sur le résultat. Le métal jaune a accusé une moins-value de 700 millions de francs en 2008. Les placements en monnaies étrangères ont eux engendré une perte de 4,4 milliards de francs l’an dernier, après un gain de 1,3 milliard en 2007.