Bobst pouvait se targuer lundi d’avoir battu les pronostics des analystes en termes de rentabilité l’an dernier, avec un résultat opérationnel (EBIT) de 81 millions de francs, selon le bilan annuel publié lundi par le fabricant vaudois de machines d’emballages et d’étiquetage. Un bilan même supérieur à ses propres attentes. Pourtant, au fur et à mesure de la présentation des résultats devant les analystes et les journalistes au siège de Mex, le titre chutait en bourse.

Les recettes ont stagné à 1,636 milliard de francs et les commandes de machines diminuent nettement. Le groupe prévoit «une année difficile» avec un chiffre d’affaires qui devrait reculer d’environ 6%, a signalé lundi son patron, Jean-Pascal Bobst, lors d’une présentation aux analystes et à la presse au siège de Mex.