Un nouveau drame touche le constructeur aéronautique américain Boeing, un modèle 737-500 (antérieur au 737 max), de la compagnie indonésienne Sriwijaya Air a plongé en mer au large de la capitale indonésienne samedi vers 14h40 heure locale (08h40 suisse), quelques minutes à peine après avoir décollé de Jakarta. Il transportait 62 personnes, dont 12 membres d’équipage.

Accusé de complot en vue de commettre une fraude par le Ministère américain de la justice (DoJ), Boeing a reconnu jeudi avoir caché des informations lors du processus de certification du son modèle 737 Max à la Federal Aviation Administration (FAA), l’autorité de régulation américaine. Le constructeur a accepté de verser plus de 2,5 milliards de dollars (2,22 milliards de francs) pour régler une partie des poursuites qui le visent.

Ce montant comprend une amende pénale de 243,6 millions de dollars, et 1,77 milliard d’indemnités aux compagnies aériennes forcées d’immobiliser leurs appareils ou dont les commandes n’ont pas pu être honorées. Un fonds de 500 millions de dollars pour indemniser les familles des 346 victimes des crashs de Lion Air en octobre 2018 et d'Ethiopian Airlines en mars 2019 a aussi été constitué.