Mobilezone a dégagé l’an dernier un bénéfice net record de 23,3 millions de francs, contre 22,9 millions en 2008, selon le communiqué de la firme. Le chiffre d’affaires du détaillant en téléphonie mobile zurichois a en revanche diminué de 6,3% pour s’établir à 297,9 millions.

Au niveau opérationnel, la société basée à Regensdorf (ZH) affiche un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) en légère hausse de 300’000 francs à 28,2 millions. Le dividende proposé aux actionnaires au titre de l’exercice écoulé est relevé de 28% à 55 centimes par action, a indiqué mobilezone.

Le recul du chiffre d’affaires s’explique, selon le commentaire de la firme, par l’arrêt des activités de commerce de gros il y a plus d’un an et demi maintenant. L’abandon de celles destinées aux prestataires de réseaux fixe et mobile sans infrastructures (Service Providing) a également joué un rôle.

Ce double effet représente un impact de 28,7 millions de francs, précise le communiqué de la société. En l’intégrant au calcul du chiffre d’affaires 2009, créant ainsi une base comparable, celui-ci ressort en fin de compte en hausse de 8,6 millions, une croissance résultant avant tout de la clientèle commerciale.

Mobilezone annonce enfin avoir renforcé sa position sur le marché indépendant des exploitants de réseau. En 2009, quelque 4000 contrats supplémentaires ont été conclus pour les exploitants de réseau que sont Swisscom, Orange et Sunrise, à savoir 445’000 contrats de téléphonie mobile, contre 441’000 en 2008.