Bosch n’avait pas anticipé la pénurie mondiale de puces électroniques lorsqu’il a lancé son projet d’usine de semi-conducteurs dans la Saxe mais le timing n’aurait pu être meilleur. Alors que la pénurie perturbe la production automobile mondiale, l’équipementier allemand a inauguré ce lundi 7 juin une toute nouvelle usine à Dresde, dans l’est de l’Allemagne. Bosch réalise ainsi le plus gros investissement de son histoire, avec 1 milliard d’euros destinés à la production de semi-conducteurs pour le secteur des outils électroniques et de l’automobile.

Lire aussi: La pénurie de semi-conducteurs touche aussi les entreprises suisses