La baisse la plus marquée a touché les marchés européen et américain, selon les résultats provisoires publiés mardi par Bossard. Le marché asiatique a lui subi un recul un peu moins sévère, quoique tout de même d’un cinquième.

L’entreprise note que depuis quelques mois, la situation s’est stabilisée, voire améliorée. La zone Asie a même enregistré une légère progression au quatrième trimestre. Toutefois, Bossard se garde bien d’en tirer des conclusions trop optimistes quant à un rapide redressement industriel global.