La Bourse américaine s'installait dans le vert lundi grâce au sentiment positif des investisseurs sur les résultats trimestriels d'entreprises: Wall Street gagnait 0,72% à 10 517,05 points et le Nasdaq 0,61% à 2065,43 points en clôture de séance. L'indice Standard & Poor's 500, plus représentatif de la tendance générale, était en hausse de 0,53% à 1145,38 points. Les échanges étaient très calmes, beaucoup d'opérateurs étant encore en congé à l'occasion des vacances de Pâques. A Wall Street, 486 millions de titres avaient été négociés à la mi-séance, et 691 millions de titres sur le Nasdaq. Jeudi, Wall Street avait cédé 0,36%, le Nasdaq avait gagné 0,13% et le SP 500 avait reculé de 0,11%. La Bourse était fermée vendredi, en raison des fêtes de Pâques. Le marché obligataire se repliait: le rendement de l'obligation du Trésor à 10 ans, qui évolue en sens inverse des prix, remontait à 4,239% à mi-séance contre 4,197% jeudi soir et celui de l'obligation à 30 ans à 5,066% contre 5,035%.

«Cette semaine, environ 750 sociétés vont publier leurs résultats trimestriels, dont 57 sociétés du SP 500. […] Les dernières prévisions de First Call tablent sur une hausse de 20%, voire 22% des bénéfices des entreprises» en moyenne, a commenté Larry Wachtel, principal stratège boursier de Prudential Securities. Tobias Levkovich, analyste de Smith Barney, remarque cependant que la remontée du dollar pourrait à terme peser sur les résultats des multinationales. «La croissance du chiffre d'affaires et des résultats d'entreprises (multinationales) pourrait être freinée par la résistance du dollar», en raison du poids des ventes à l'étranger.

Le groupe chimique Dupont de Nemours prenait 1,52% à 44,09 dollars après avoir annoncé lundi la suppression de 3500 emplois d'ici à la fin de 2004. L'action de Goodyear bondissait de 8,56% à 9,38 dollars après que le fabricant de pneumatiques eut annoncé lundi que des malversations comptables en Europe et d'autres charges le forceront à réduire son résultat net de 65 millions de dollars sur la période 1997-2003. Les analystes étaient rassurés par l'issue de cette révision de ses comptes. Le numéro un mondial du logiciel, Microsoft, progressait de 0,82% à 25,69 dollars après avoir annoncé un accord à l'amiable avec la société Intertrust, qui met fin à toutes ses poursuites judiciaires pour violation de brevets en échange du versement de 440 millions de dollars.

Un influent groupe de conseil en investissement a recommandé aux actionnaires de Coca-Cola de s'opposer à la réélection de l'actionnaire principal du groupe, Warren Buffet, au conseil d'administration, affirmait la presse américaine samedi. Lundi, le titre cédait 0,21% à 51,13 dollars. Wal-Mart a affiché des ventes en hausse de 6% en mars aux Etats-Unis à nombre de magasins comparables et indiqué que les ventes pour avril devraient se situer dans le bas d'une fourchette de 4 à 6%. Le numéro un mondial de la distribution prenait 0,64% à 57,06 dollars.