Economie

La Bourse suisse

En nette reprise.

A la veille de l'échéance Eurex, le marché suisse s'est nettement repris jeudi, récupérant une partie de la forte baisse enregistrée en début de semaine. Le moral semble être revenu, mais il est difficile de savoir s'il s'agit d'un changement de tendance ou d'une simple reprise technique. Soutenu par la bonne tenue de Wall Street et par les très bonnes performances du compartiment des financières, le SMI a clôturé en nette progression de 2,1% à 7324 points et le SPI de 2,2% à 5708 points. Le resserrement monétaire de 25 points de base de la BNS, le troisième en six mois, ayant été largement anticipé, il n'a eu aucun impact sur le déroulement de la séance. Les financières, très malmenées récemment, ont affiché de belles hausses, à l'instar de CS Group (+ 3,6% à 66) qui a continué de profiter de la vente de Winterthur à Axa, UBS (+2,9% à 127,70), Swiss Life (5% à 264) ou Bâloise (+ 4,6% à 86). Parmi les blue chips, Nestlé s'est apprécié de 2,2% à 368, une banque américaine ayant recommandé de surpondérer le titre. En revanche, les pharmaceutiques ont fait beaucoup moins bien que la moyenne jeudi. Novartis a campé sur ses positions à 64,30 et Roche a grignoté 0,8% à 190,60. La plus forte hausse de la journée a été le fait d'ABB qui a bondi de 7,4% à 14,50. Il faut souligner que l'action avait perdu un tiers de sa valeur lors de la publication de ses résultats en avril. Au sein des valeurs secondaires, Charles Vögele a grimpé de 4,4% à 85,60. Une banque privée suisse a publié une étude positive sur la société, passant de réduire à neutre. L'analyste a toutefois baissé son objectif de cours sur le titre de 100 à 95 francs. L'étude a également fait ressortir des problèmes d'implantation de Vögele en Allemagne. Pour sa part, le fabricant d'ascenseurs Schindler a annoncé qu'il procédera à une hausse de ses prix de 4% pour la vente de ses produits en Suisse. Schindler a expliqué que par cette action il visait à compenser la hausse du prix des matières premières. Le titre s'est s'apprécié de 3,9% à 63,50 francs.

Publicité