Après avoir fait du surplace durant la plus grande partie de la séance, le marché suisse a finalement enregistré sa septième séance consécutive de hausse. Emmené par les financières, le SMI a progressé de 0,4%, inscrivant un nouveau record historique à 8673 points. Le SPI a gagné 0,4% à 6752 points.

Le compartiment des financières a une nouvelle fois réalisé un beau tir groupé: Bâloise (+1,4% à 122,90), UBS (+1,2% à 79,35), Swiss Re (+ 0,95% à 100,80), Swiss Life (+ 0,9% à 302,50), Julius Bär (+ 0,7% à 129,90) et Credit Suisse Group (+ 0,5% à 77,25). Dans le compartiment des chimiques, Lonza a engrangé 2,2% à 89,20. Le groupe a donné des indications concernant la vente de sa participation majoritaire dans sa filiale italienne spécialisée dans les produits polymères, Polynt. Dans le cadre de l'entrée en Bourse, la fourchette de prix a été fixée entre 2,15 et 2,65 euros par action, ce qui correspond à une valorisation comprise entre 221,9 et 275,3 millions d'euros. La période de souscription durera du 18 au 25 octobre et la société fera ses débuts sur le marché le 30 octobre prochain. Aux pharmaceutiques, Roche (inchangé à 221,50) a obtenu des autorités américaines une homologation élargie au cancer du poumon pour son traitement Avastin. Pour sa part, Nestlé a grignoté 0,3% à 440,50. Les opérateurs estiment que le titre dispose d'un potentiel de hausse car il a du retard par rapport à ses homologues du secteur, notamment Danone et Unilever.

Parmi les valeurs secondaires, Saurer a été sur le devant de la scène, Oerlikon ayant fait savoir qu'il détenait 45% du capital. En outre, le groupe technologique a relevé le prix de son OPA de 110 à 116,50francs. Un analyste de la banque Vontobel a recommandé de conserver l'action car l'offre sera probablement revue à la hausse pour satisfaire l'ensemble des actionnaires. La Banque cantonale de Zurich de son côté a mis en doute le bien-fondé de la stratégie d'Oerlikon dans le cadre du rachat des activités de Saurer. L'analyste aurait préféré que la société se concentre sur le développement de ses activités existantes. Le titre a progressé de 3% à 120.