En milieu de semaine, le ton était à la nette reprise sur le marché suisse. Au terme d'une séance caractérisée par de bons volumes, le SMI a progressé de 1,1% à 7980 points et le SPI de 1,2% à 6012 points. Les gains de Wall Street à l'ouverture ont soutenu nos indices qui ont récupéré une partie de la baisse enregistrée la veille. A l'instar des pharmaceutiques, les bancaires ont notablement contribué à la bonne performance du SMI.

Julius Bär s'est apprécié de 3,2% à 116,40. Aux assurances, Swiss Re s'est apprécié de 0,5% à 93,90 à la veille de la publication de ses résultats 2005. La banque a terminé son programme de rachat d'actions le 28 février. Par ailleurs, la reprise de Ferrier Lullin a pris effet hier et l'établissement s'appelle désormais Banque Julius Bär & Cie SA. UBS (+1,7% à 141,70) et Credit Suisse Group (+1,5% à 73,80) ont également figuré sur le devant de la scène. Dans un autre registre, Holcim a progressé de 2,1% à 105,60 après avoir publié des résultats 2005 situés dans le haut de la fourchette des prévisions des analystes. De plus, les perspectives du groupe s'avèrent fort positives pour l'année en cours.

Au sein des valeurs secondaires, la société active dans les logiciels Temenos a passablement souffert mercredi. Le groupe genevois a annoncé l'émission d'un emprunt convertible d'un montant de 115 millions de francs dont l'échéance a été fixée en 2013. Le maintien de la recommandation d'achat et de l'objectif de cours sur la valeur par une grande banque helvétique n'a eu aucun effet sur le prix de l'action. Celle-ci a plongé de 5,8% à 12,90.

Pour sa part, le groupe industriel Georg Fischer a fait l'objet de prises de bénéfices dans le sillage de l'annonce de ses résultats annuels 2005. Le titre s'est redressé dans la journée, plusieurs banques ayant apprécié les chiffres et les perspectives du groupe. Elles ont ajusté à la hausse leurs estimations de bénéfice pour l'année en cours et les objectifs de cours sur la valeur ont été modifiés en conséquence. Le titre est finalement parvenu à grignoter 0,5% à 534.